Bois d’œuvre de Haute-Provence et du Dauphiné

Issus de notre région, ce sont des arbres résistants, au grain serré parce qu’ils ont poussé lentement , en altitude, dans ce biotope montagnard, confrontés à la rigueur du climat de ces massifs alpestre.

-Les fruitiers: Noyer, Poirier,  Cerisier et Merisier, Pommier, mais aussi le Murier, ou le Cormier… Des bois durs au veinage très esthétique , un grain fin, serré qui donne un superbe poli.

-Les résineux: Spécialement, le Mélèze, particulièrement résistant aux intempéries qui faisait usage de tuile  dans ces hautes vallées (toiture en Bardeaux).  De même le Pin Cembro , un bois tendre mais très homogène,qui donc se sculpte facilement.  On le retrouve notamment dans les meubles du Queiras, ornés de motifs typiques réalisés avec un simple couteau. Utilisé pour ses essences en pharmacopée, il servait à faire des gardes-manger car son odeur éloigne les rongeurs.

- Les feuillus:Ils sont nombreux mais c’est essentiellement le Hêtre, appelé aussi le  » Fayard, ou la famille des Erables que l’on retrouve le plus souvent. Par contre le chêne local, trop dur et tourmenté est impropre à l’ameublement Au besoin , le chêne que j’utilise vient de Bourgogne, ou de l’Allier.

Prochainement pour compléter  cette perspective:

- Un peu d’histoire:  Le bois une ressource locale de premier plan, dès le Moyen-Age

- Quelques liens: Fibois 04 / La maison du bois / Le Pin Cembro